Bénévolat

Maison Phoenix prend vie grâce à ses précieux et merveilleux bénévoles !

Pour devenir bénévole, communiquez avec nous.

Maison Phoenix profite des savoirs, de l’expérience et de la collaboration d’une cinquantaine de bénévoles retraités

Parmi ceux-ci, celles-ci :

Véronique   Bonin

Véronique Bonin

Que ce soit en ski de fond, en vélo, en kayak ou en randonnée, Véronique adore être dehors à humer l’air frais et à contempler les merveilles de la nature. Dans l’éducation depuis environ 25 ans, d’abord comme enseignante au primaire à Montréal-Nord, puis pendant 20 ans à titre de conseillère pédagogique dans les écoles primaires des Laurentides, elle occupe aujourd’hui ce même poste au Centre collégial de Mont-Tremblant depuis 2022. Comme maman, elle s’est impliquée dans le conseil d’établissement des écoles publiques de Val-David pendant 10 ans.

Véronique s’occupe de la coordination du comité intergénérationnel de Maison Phoenix. Ce qui lui parle dans le projet, c’est le maillage social et ses nombreux bienfaits : l’entraide, la complicité, le transfert de connaissances et la cohésion sociale. Elle y voit une lutte contre l’âgisme et un idéal d’une vie citoyenne ouverte, inclusive et solidaire avec la participation sociale comme facteur de protection des personnes aînées contre le ralentissement des pertes cognitives, sociales et fonctionnelles. Elles augmentent ainsi leur sentiment d’utilité et leur bien-être.

Et Véronique ne manque pas de rêves pour Maison Phoenix! « Je rêve d’un endroit chaleureux où il fera bon cuisiner, rire, se raconter des histoires, giguer ou contempler la rivière entre jeunes et personnes aînées. Je rêve de leurs sourires complices. Je rêve d’enfants qui viendront jouer du piano ou offrir du soutien avec les appareils électroniques. Je rêve d’un endroit où nous pourrons faire de l’autopartage ou du jardinage pour un peu plus d’autonomie alimentaire. Je rêve d’un endroit où les personnes aînées seront considérées à la hauteur de qui elles sont et que nous puissions collectivement profiter de leur sagesse et de leur expérience de vie. Je rêve d’un endroit où les gens se sentent reconnus et soutenus. Je rêve d’un endroit où ma mère pourra vieillir en paix dans son village, à proximité de moi et de mes enfants. »

Jennifer  Gohier

Jennifer Gohier

Jennifer enseigne à l’école Sainte-Marie à Val-David depuis 12 ans. Elle adore se plonger dans la lecture, profiter de la nature et être entourée de personnes inspirantes. Elle aime rire et apprendre, et tout ce qui la fait réfléchir aussi. Elle profite de chaque minute de la vie!

Elle est l’une des personnes à l’origine du volet activités intergénérationnelles de Maison Phoenix et elle est engagée depuis ses débuts dans le comité intergénérationnel. Ce qui lui parle dans le projet Maison Phoenix, c’est l’entraide, le partage de valeurs et d’expériences entre les générations. Chaque semaine, elle constate les répercussions des activités intergénérationnelles sur son milieu, son travail et la communauté en général. Elle observe des centaines de petits et de grands liens qui se créent, avec comme toile de fond l’écoute, l’entraide, la curiosité, le partage de connaissances et une sincère communication entre les membres de la communauté. Elle voit clairement que les enfants apprennent aux côtés des bénévoles, qui eux trouvent un sens à ce partage.

Pour Jennifer, encourager les activités du comité intergénérationnel, c’est s’assurer que les liens tissés entre les générations se nouent de façon encore plus durable, que nos enfants grandissent dans un milieu où tous les membres ont un impact sur leur communauté et que nos personnes aînées y jouent un rôle essentiel et citoyen. « Mon plus grand rêve pour Maison Phoenix, c’est une maison qui agira comme pivot central des activités intergénérationnelles, comme une plaque tournante communautaire dans le village. »

Nynon  Codere

Nynon Codere

Nynon est une personne avec le cœur tourné vers la communauté de Val-David. Bien qu’elle n’y réside pas à temps plein, elle y possède un chalet 4 saisons et y passe le plus clair de son temps. Lorsqu’elle a découvert les événements proposés par Maison Phoenix, Nynon a eu un coup de cœur pour les activités intergénérationnelles. Enseignante au primaire de profession, elle n’est pas « grand-maman » au sens strict, mais elle incarne ce rôle auprès des enfants qui y participent.

Nynon consacre jusqu’à une demi-journée par semaine dans une classe où les élèves et elle vivent de belles expériences d’échange et de complicité. Selon elle, ces activités variées offrent à chacun des participants une expérience unique, tout en favorisant le vivre-ensemble et le partage de valeurs communes. En plus de cette implication, la synergie et le dynamisme inspirant des membres du comité intergénérationnel l’ont motivée à s’investir davantage, et elle en fait maintenant partie. « Les activités intergénérationnelles de Maison Phoenix m’ont insufflé une énergie positive, procuré un bonheur profond et offert des instants magiques en compagnie des enfants. » Elle apprécie aussi les liens solides qu’elle peut tisser avec des pairs adultes partageant des valeurs de cohésion et d’implication communautaire. Nynon est convaincue que les activités intergénérationnelles ont un impact positif sur les enfants, les parents et les grands-parents.

Son rêve pour Maison Phoenix? À long terme, Nynon souhaite que les activités intergénérationnelles perdurent pour entretenir ces liens essentiels tant sur le plan individuel que communautaire.

Marie-France  Pilon

Marie-France Pilon

Marie-France est retraitée de l’enseignement et aide à domicile auprès de personnes âgées pour le CLSC. Ses loisirs favoris sont le pickleball, le badminton et la chorale.

Ce qui lui plaît beaucoup dans Maison Phoenix, c’est le volet des activités intergénérationnelles. Elle est d’ailleurs impliquée dans l’activité des midi-échecs à l’école Fleur-des-Neiges à Ste-Agathe.

Le rêve de Marie-France est simple et fort à la fois : « Je rêve de la concrétisation de cette maison intergénérationnelle. »

Nicole  Boudreau

Nicole Boudreau

Nicole a travaillé 43 ans à l’hôpital de Ste-Agathe comme infirmière, puis infirmière-chef de l’urgence. Grand-maman de sept petits-enfants, elle aime le ski de fond, le vélo, le camping et la lecture. Le bénévolat, particulièrement auprès des enfants, l’anime beaucoup.

Et Maison Phoenix lui permet justement cela! Ainsi, elle transmet des connaissances et accompagne les enfants dans certaines activités qui sont bénéfiques à la fois pour eux et pour elle : tricot , patins, randonnée en forêt et jardinage sont les activités où Nicole apporte sa bienveillance et son expertise. Pour elle, Maison Phoenix est la solution pour offrir des logements aux personnes aînées qui représentent une clientèle souvent oubliée.

Pour Maison Phoenix, le rêve de Nicole est très clair : « Poursuivre les activités intergénérationnelles et voir la première pelletée de terre de la maison à Val-David! »

Francine  Lamy

Francine Lamy

Ancienne enseignante, Francine est une amoureuse de la vie, des enfants en particulier, et des gens en général. Pour elle, rien n’est plus important que la joie de partager des centres d’intérêt, de transmettre des valeurs et des savoirs. Son bénévolat à Maison Phoenix, c’est le bonheur de faire de belles rencontres et de voir les yeux des enfants pétiller autant que les siens et ceux de ses comparses bénévoles. « Le temps de ces activités, le cœur et l’esprit de toutes ces générations qui se côtoient battent à l’unisson dans un même plaisir de partage. L’âge n’a plus d’importance! »

Francine a participé à plusieurs projets intergénérationnels, et tous lui ont apporté beaucoup de satisfaction. Étant donné son passé de prof, elle sait à quel point les jeunes ont besoin d’encouragements pour soutenir leur fierté et leur persévérance ainsi que de modèles pour se projeter. Elle est contente de voir que les demandes des enseignantes et la participation des bénévoles se rencontrent, comme avec l’activité tricot, qui partait d’une demande des jeunes à laquelle plusieurs bénévoles ont répondu. Au final, une quarantaine d’élèves du 1er cycle ont participé, et des parents et des grands-parents ont joint leurs carrés tricotés à ceux des enfants pour recouvrir d’une belle mosaïque les arbres de l’école. Parfois, Francine souligne que c’est l’inverse : des bénévoles proposent une activité qui suscite l’intérêt des profs et des enfants, comme lire une histoire. Quel bonheur pour cette enseignante dans l’âme de voir leur intérêt pour la lecture, leurs questionnements et leur imagination débordante! C’est pourquoi le volet intergénérationnel est si important à ses yeux : il favorise des échanges riches et porteurs de sens pour tout le monde!

Alors, son rêve pour Maison Phoenix est simple : « Dans un avenir proche, je souhaite que Maison Phoenix puisse accueillir des résidents qui ont à cœur de partager leurs passions et leurs connaissances avec les jeunes de la communauté. »

Agathe  Bénard

Agathe Bénard

Active et à l'âme voyageuse, Agathe est enseignante depuis plus de 25 ans et elle adore son métier! « Depuis quelques années, je m’implique dans le volet des activités intergénérationnelles de Maison Phoenix. J’aime vraiment ça! »

Ce qui lui parle dans le projet, c’est la collaboration entre l’école et la communauté, car elle permet un apport important autant pour les gens que pour la collectivité. C’est une superbe occasion d’encourager et de faire rayonner des valeurs qui lui sont chères, comme le partage, l’entraide, le respect et la collaboration. Pour l’année scolaire 2023-2024, elle et ses élèves ont vécu le projet journalistique Bibliothèque vivante avec la visite de trois livres vivants. De plus, une ou deux fois par année, les enfants de sa classe écrivent des cartes qui sont remises aux personnes aînées.

Le rêve d’Agathe est que les activités intergénérationnelles fassent partie intégrante de l’organisation scolaire et que les liens intergénérationnels créés perdurent.

Brigitte  Racine

Brigitte Racine

Brigitte est à la fois grand-mère présente trois jours par semaine à Val-David pour ses petits-enfants et leurs parents et étudiante à la maîtrise en éducation et en pédagogie à l’UQAM. Autrice aux Éditions du CHU Ste-Justine, elle a la chance d’être connue en Europe où elle va quelques fois par année pour des séries de conférences. « J’aime la vie, je suis folle de mes petits-enfants et j’adore apprendre, lire, écrire et entreprendre! »

Dans son rôle de bénévole à Maison Phoenix, Brigitte parle avec les enfants de leurs besoins affectifs, qui sont pour elle aussi importants que leurs besoins physiques. Elle a également eu le privilège que des élèves de 1ère année lui fassent la lecture! Vous l’aurez compris, les activités intergénérationnelles sont pour Brigitte un bonheur, celui de côtoyer des enfants, de s’émerveiller de qui ils sont et de ce qu’ils font. « Je crois aussi que plus les enfants ont des adultes bienveillants et inspirants dans leur vie, plus ils peuvent s’épanouir. »

Et son rêve est que Maison Phoenix ait de plus en plus de bénévoles avec du temps et de l’amour à offrir à ces enfants qui en donnent tant en retour!